Lyon : le marché de l’immobilier bureaux en infographie

13 juillet 2021

Avec 45 700 m² placés au cours du 1er trimestre 2021, le marché lyonnais conserve son niveau du 1er trimestre 2020.

Marché de l'immobilier bureaux Lyon, immobilier bureaux à Lyon,

Après plusieurs années de croissance continue, et un record atteint en 2019 avec plus de 400 000 m², le marché a affiché un net repli en 2020, déjà marqué par le début de la crise sanitaire. Avec 45 700 m² placés au cours du 1er trimestre 2021, le marché lyonnais conserve son niveau du 1er trimestre 2020.

Impactées par les incertitudes économiques et les interrogations liées aux nouveaux modes de travail, les grandes surfaces (> 5 000 m²) manquent à l’appel. Véritable moteur de croissance leur absence a pesé sur les volumes. Les petites surfaces, quant à elles continuent d’être résilientes, cumulant 35 % des volumes. Lyon intra-muros et Villeurbanne continuent d’être attrayant, bien que les secteurs périphériques, l’Est lyonnais, Gerland… gagnent du terrain. Toutefois, l’activité à la Part-Dieu et la Presqu’Ile se heurte à une offre limitée.

La baisse de la commercialisation, associée à des libérations et des livraisons, engendrent sans surprise une hausse de l’offre immédiate. Toutefois, la hausse de la vacance se traduit par une augmentation des surfaces de seconde main. Le dynamisme des années précédentes a écoulé le stock immédiat et de ce fait conduit à une tension sur certains secteurs, et ce en particulier dans le neuf. Ceci est plus prégnant en intra muros, à l’instar des secteurs de Préfecture-Universités, Part Dieu, Presqu’Ile ou encore Vaise.

La résilience du marché lyonnais permet de conserver les valeurs face aux effets de la crise sanitaire. Le prime s’affiche à 320 €.

 

Mot-clés : , ,

Toute l'information régionale relative à l'immobilier d'entreprise

Actualités du marché immobilier et urbanisme dans le Bas-Rhin - Conseils immobiliers, juridiques et fiscaux - Veille sur l'aménagement d’espace et bien-être au travail...