Surface des bureaux : combien de m² avez-vous besoin ?

2 janvier 2020

Avant de vous lancer dans les visites, prenez le temps de dimensionner votre projet immobilier.

Comment calculer au plus juste la surface à louer ?

 

Bureaux quelle surface nécessaire Rive Gauche CBRE

 

Pour éviter les m² de bureau superflus, attardez-vous sur votre situation actuelle.
Rive Gauche CBRE vous liste les questions incontournables à se poser en phase d’avant-projet et construire ainsi votre cahier des charges.

  • Analyse du bâtiment 

Etudiez d’abord le type de construction. S’agit-il d’un immeuble ancien ou neuf ? Calculez ensuite la superficie des parties communes. Combien de m² représentent le hall, les couloirs, les escaliers, les jardins ou encore la partie parking ?

  • Analyse du mode de fonctionnement

Prenez en compte vos besoins, vos spécificités métiers qui peuvent conditionner des modes de travail particuliers. Faut-il privilégier des open-space, des bureaux cloisonnés ou avez-vous besoin des deux ?

L’activité de votre PME détermine également des fonctions que doivent permettre vos locaux. Avez-vous besoin de recevoir des clients ? Faut-il des espaces d’accueil, des salles d’attente ou des bureaux fermés pour assurer la confidentialité ?

Enfin veillez à respecter les caractéristiques liées à l’organigramme de votre entreprise. Qui travaille avec qui ? Quelles sont les relations de proximité à respecter entre entités/départements ?

  • Projection

Anticipez vos recrutements selon vos perspectives de croissance. il est pertinent de se caler sur les échéances de son bail et ne pas rester enfermé dans ses besoins immédiats. Allez-vous faire face à une réorganisation ? Dans 3, 6, 9 ans ?

Méfiez-vous des ratios m² par salarié. 250 m² pour 20 personnes, n’est jamais vrai ! Tout dépend de la surface utilisée pour le calcul, s’agit-il de la surface utile brute ou nette ? Le chiffre dépend essentiellement de votre secteur d’activité. Pour exemple, 20 avocats auront peut-être besoin de 800 m², quand 20 développeurs pourront certainement tenir sur un plateau de 300 m² !

L’erreur courante est d’oublier dans son calcul : les circulations, les locaux techniques, reprographie, fournitures, l’accueil… En effet, la surface de bureau nécessaire est bien supérieure à la somme des m² pour le personnel et des salles de réunions.

La surface que vous allez signer conditionne votre loyer et vos charges. La rentabilité de l’opération tient donc au nombre de m² loués. Cette mission d’avant-projet ne doit pas être négligée car elle est l’une des clés qui fera de votre transfert une réussite. Notez que cette démarche est facilitée par un accompagnement de professionnels.

 

Contactez-nous

03 88 37 11 00

 

Autre article susceptible de vous intéresser : 10 leçons pour bien choisir ses locaux de bureaux (infographie)

Mots-clés : , , ,